FANDOM


Small bad.png
"Alerte Spoiler!"
Attention! Cette article contient des informations sur des chapitres/épisodes récents, pas encore traduit
Kôen Ren
Kouen Ren.png
Biographie
Kanji 練 紅炎
Rōmaji Ren Kōen
Alias Enteï (Empereur de Feu)
En
Oncle
Description physique
Age 28, 29, 32 (actuellement)
Genre Mâle
Taille 185 cm (6'1")
Poids 83 kg (183 lbs)
Relation
Famille Kôtoku Ren (père/décédé)
Gyokuen Ren (belle-mère/tante/décédée)
Hakutoku Ren (oncle/décédé)
Kômei Ren (frère)
Kôha Ren (demi-frère)
cinq princesses inconnues (demi-sœurs)
Kôrin Ren (demi-sœur)
Kôgyoku Ren (demi-sœur)
Hakuyû Ren (cousin/décédé)
Hakuren Ren (cousin/décédé)
Hakuei Ren (belle-sœur/cousine)
Hakuryuu Ren (beau-frère/cousin)
Allié(s) Judar (anciennement)
Seïryû Li (anciennement)
Kokuhyô Shû (anciennement)
Shô En
Seïshû Li
Kin Gaku
Kokuton Shû
Ennemie(s)
Statut
Djinn Agarès
Astaroth
Phenèx
Occupation Candidat au Trône
Prince Impérial de l'Empire Kô (anciennement)
Commandant Général de l'armée de Kô (anciennement)
Gouverneur de Balbad (anciennement)
Affiliation Empire Kô
Media
Debut(Manga) Nuit 87 (silhouette)
Nuit 116 (apparition)
Anime(Manga) Episode 12 (silhouette)
Episode 23 (imagé)
Episode 25 (apparition)
VA Japonnais Yūichi Nakamura
VA Englais Kaiji Tang
VA Francais
VA Koreéne
Gallerie d'image


Kôen Ren (練 紅炎, Ren Kōen) est l'ancien premier prince impérial de l'Empire Kô. Il était le commandant général de l'Armée de Subjugation de l'Ouest de l'Empire Kô et le Gouverneur de Balbadd. Il possède trois Djinn: Agares, Astaroth et Phenex. Kôen est un conquérant de donjon et l'un des Candidats au Trône de Judar. Lorsque la guerre civile de l'Empire Kô a pris fin, il était censé être décapité comme le chef de l'armée rebelle, mais il a survécu. Aladdin a truqué l'exécution de Kôen en utilisant sa magie pour lancer un écran d'eau pour tromper tout le monde. Cela a été demandé par Hakuryuu, qui voulait que Kôen reste vivant. Kôen vit maintenant sur l'île Samon, qui appartient à l'Empire Kô, avec ses frères.

Apparence Modifier

Kôen est un grand homme bien bâti avec des yeux et des cheveux rouges ces derniers liés à l'arrière par une queue de cheval. Il porte une petite barbe, de fins sourcils et se coiffe d'un couvre-chef orné d'une gemme jaune. Il porte une cape noire et des vêtements traditionnels qui indique son statut impérial. Ses écrins enchantés sont une épée, un ornement sur la crosse de la dite épée et une épaulette en forme de tête de lion sur son épaule droite.

Après la guerre civile, il a donné à Hakuryuu son bras gauche et ses deux jambes. Maintenant il porte des prothèses en bois pour les remplacer. Sur l'île Samon, il porte des vêtements simples et garde ses cheveux attachés en une queue de cheval de coté sur son épaule gauche. Sur son visage on peut maintenant observé des sacs sous ses yeux et des petitesrides

Même s'il n'est pas très expressif, Shinobu Ohtaka, l'auteure de "Magi", parle de lui comme un "bel homme".

Personnalité Modifier

Kôen semble être une personne calme et sérieuse mais qui aime la guerre désirant accroître le pouvoir de l'Empire Kô ainsi qu'étendre son territoire. Son vœu est de devenir le Roi d'un monde unifié. Il souhaite que ses frères et sœurs l'aident mais ne veut toutefois pas les y forcer.

Il est montré prenant grandement soin de ses frères et soeurs, et il les connait dans une grande mesure malgré les relations plutôt lointaines qu'ils entretiennent, en particuliers avec Kôgyoku. Outre cela Kôen a un grand sens du sacrifice si cela est pour le bien de ses frères et soeurs, comme le montre lors de la guerre civil ou il se rendit à Hakuryuu sachant que de cette façon ses frères et soeurs seraient épargner et leurs «actes perfides» graciés. Lorsque Alibaba est arrivé sur l'île de Samon et convaincu Kôen et ses frères de revenir à l'Empire Kô, Kôen a suggéré que Kômei devrait suivre Alibaba, indiquant que Kômei serait un meilleure régnant en temps de paix. Kôen avait aussi considéré la remise du trône à Kômei, Kômei n'étant pas au courant de ce que prévoyez son frère.

À l'opposé de l'image tyrannique qu'il donne, Kôen possède une intelligence culturelle acquise en étudiant et apprenant l’Histoire. Selon son frère Kôha, même s'il pense au pays, il est une personne avide de connaissance. Il est même prêt à se mettre en danger si cela lui permet d'atteindre son but. Il veut aussi résoudre l'énigme de la Langue Torran et des "Candidats au Trône" choisis par les Magi ainsi que de savoir comment sont-ils liés. Pour cela, il pourrait s'allier à n'importe qui à la simple condition que cette personne peut lui donner les réponses qu'il cherche.

La raison pour laquelle Kôen voulait accumuler des connaissances, ainsi que d'apprendre la langue Torran et de recueillir des informations sur le monde détruit d'Alma Torran, était pour que, un jour, il serait en mesure de mener à bien sa vengeance pour la mort de Hakutoku, Hakuyuu et Hakuren.

Passé Modifier

Kôen est l'aîné des fils du second empereur ; Kôtoku Ren. Lui et son frère germain, Kômei, ont la même mère. Il s’intéresse à l'Histoire et la guerre dès son plus jeune âge, lisant souvent des parchemins historiques et observant le déroulement des guerres.

Young Kouen.png

Jeune Kôen

Il conquit le 2e donjon et le 29e donjon lorsqu'il eut 16 ans, obtenant deux Djinn: Agares et Astaroth. À l'époque, il se battait aux côtés de l'Empereur Hakutoku et de ses fils ; Hakuyuu et Hakuren, dans le but d'unifier les plaines de l'Est.

Young Kouen conquering the Dungeon.png

Kôen conquérant le Donjon

Après la mort du premier empereur et de ses héritiers lors d'une révolte, le père de Kôen devient le deuxième empereur, faisant de lui le premier prince.

A l'âge 22 ans, il conquit également le 37e Donjon et obtient son troisième Djinn, Phenex, et débute sa propre compagne de guerre.

Il fut présent quand son frère Kôha obtint son Djinn, Leraje.

Histoire (Arcs) Modifier

Second Arc du Royaume de SindoriaModifier

War Against Sindria.png

Guerre contre Sindoria

Kôen est dans la base de l'armée de l'Empire Kô sur le territoire de Balbadd, avec à sa gauche, le général Kokuhyô Shû, et à sa droite le général Seïryû Li attendant le retour de Judar. Quand ce dernier va lui parler, il dit que pour le faire attendre ainsi, il devait lui ramener un intéressant présent. Judar annonce qu'il dit à Sinbad "Pourquoi ne faites-vous pas la guerre contre nous?" ce qui surprend Kôha et Kômeï étonnés qu'il n'ait pas demandé la permission de l'Empereur. Kôen commence alors à rire en ajoutant que c'est bien digne du Magi de cet empire. Il déclare à tout de monde qu'il gouvernera l'Est et que le jour où ils s'empareront du monde entier est imminent.

Arc de l'Exploration du MondeModifier

Kôen retourne de sa campagne afin de participer aux funérailles de l'Empereur, son père. Quand il entre au palais avec ses soldats, tout le monde s'incline sauf Hakuryû Ren. Il dit à ses cousins, Hakuei Ren et Hakuryû, que ça faisait longtemps depuis qu'ils s'étaient vus puis il tapote l'épaule de ce dernier et le félicite sur la conquête de son Donjon. Kômeï lui dit alors que ça prendra une demi-journée à Kôha d'arriver. Il lui répond qu'ils l'attendront et qu'ils se réuniront tous auprès de Sa Majesté.

Kouen Reading.png

Kôen lisant des parchemins dans la bibliothèque

Plus tard, Kôen réside dans la bibliothèque du palais en lisant des parchemins quant Hakuryû et Hakuei entrent. Celle-ci dit que cette apparence ne lui va pas ce dont il est lui même d'accord. Il demande alors à Hakuryû s'il voulait devenir empereur. Il répond que ce fut une des intentions de Sa Majesté tout en questionnant la raison de cette demande. Kôen explique qu'il ne veut pas se battre avec un frère de même sang que le sien mais il doit n'y avoir qu'un Roi, toutefois. Hakuryû acquiesce tandis que Kôen dit qu'il ne parle pas de l'empire, mais de ce monde qui n'a besoin que d'un seul Roi. Il prend donc un parchemin écrit en langage Torran en disant se demander ce qu'est qu'un Candidat au Trône.

Kouen's One World.png

Kôen disant que le monde n'est qu'un

Kôen dit que par le passé, celui qui est choisi par le Magi devenait Roi ajoutant qu'ils portaient en eux un grand pouvoir et façonnaient l'Histoire et le monde avec ces Candidats au Trône et leurs Écrins Enchantés dont le créateur est inconnu. Il affirme que son Djinn lui informa que c'est le Roi Salomon mais se demande qui est ce Roi Salomon. Selon les inscriptions du Torran, dans le passé, il y avait un certain monde où les gens parlaient avec divers langages. Il ajoute qu'à cause de cela, différentes croyances et idéologies étaient nées et plusieurs rois régnaient, se querellant très souvent. Mais ce monde périt. Hakuei demande où et quand cela se produisit mais Kôen n'est sait rien. Il dit que ce monde dans ces inscriptions est totalement coupé du leur alors que le langue Torran est présent ici et dans les Donjons. Il se demande alors pourquoi n'ont-ils qu'une seule langue. Ils sont eux-mêmes liés au peuple Torran mais depuis leur naissance, ils ne parlent qu'avec un seul langage posant encore la question pourquoi. Il répond que c'est pour que le monde ne périsse pas car les conflits ne naîtront pas cette fois-ci de l'incompréhension des langages et de la division que ça entraîne. Kôen ajoute "Alors, en comparaison avec l'autre monde, le nôtre ne fera qu'un. C'est pour cela qu'il ne faut qu'un Roi." poursuivant du fait qu'il ne sait si ses intentions sont justes voulant seulement déchiffrer cette énigme. Il veut les conduire dans l'unification du monde et pour cela, il a besoin de leur force. Après cela, il appelle Kôgyoku Ren, sa sœur, qui était là depuis le début. La surnommant Maîtresse de Vinéa, il lui demande si elle a bien compris. Elle répond que tout est très compliqué mais qu'il est quand même une personne incroyable, se rendant compte après de la stupidité de ses paroles que Kôen remarque aussi. Ils partirent le lendemain aux côtés de leur père et de leur mère lorsque Kôha revint.

Gyokuen and Kouen.png

Gyôkuen et Kôen

Pendant les funérailles, il se dirige avec sa familles vers Gyôkuen Ren, sa mère, qui les accueille. Quand ses sœurs furent choquées de voir ce qui était arrivé à leur père, elles se cramponnent à lui. Il demande alors si l'Empereur était mort à cause d'une maladie. Elle confirme en disant que Sa Majesté souffrait depuis longtemps mais que ça s'est soudainement empiré. Gyôkuen demande alors à tous de venir dire leurs adieux à leur père. Se levant brusquement, elle enlace Kôen lui disant qu'il est à présent le seul qu'il lui reste, son fils préféré, et demande s'il la supportera mais il la repousse tandis que tout le monde la regarde avec dégoût. Après la lecture du testament, elle est nommée prochain Empereur de l'Empire Kô et sera assistée des prêtres impériaux dans les affaires nationales, ce qui surprend la ronde. Gyôkuen justifie ce choix en disant que la succession aurait dû être à Kôen mais ce dernier est déjà le commandant général de l'Armée de Subjugation de l'Empire et qu'il ne pouvait se soustraire d'une si importante position. Il ne peut donc être empereur jusqu'à ce que la subjugation du continent soit complète. Cette argument provoque des tensions jusqu'à ce qu'Hakuryû s'incline vers elle et lui demande de monter au trône car seule elle le peut. Les prêtes chantent ensuite la même chose, ce qui étonne Hakuei, Kôha, Kôgyoku et Seïchûn Li

Discussing.png

Discussions des frères Ren

À la fin de la journée, il parle avec ses frères à propos d'Al-Thamen. Kômeï lui déclare que l'Organisation a changé leur mode opératoire et ont commencé à paraître visible, parlant de sa tante. Kôha l'informe ensuite que ce qu'il se passe à Magnoshtadt, expliquant qu'ils ne s'attendaient pas à un tel changement dans leur comportement. Quand il partit négocier avec eux, même si Mogamett réagit à la mention de Gyôkuen, le chancelier refusa ne collaborer avec eux. Kômeï ajoute que Magnoshtadt est comme l'Empire Kô d'il y a quelques années, avec ses productions massives d'Outils Magiques, son soudain développement et sa puissance militaire écrasante. Il suspecte Al-Thamen être derrière tout cela. Kôen conclut que si c'est l'oeuvre de ses magiciens, d'être capable de hausser leur pouvoir à un tel niveau si bien qu'ils pourraient tenir tête à l'Empire, Magnoshtadt devrait être un effrayant pays.


Arc de MagnoshtadtModifier

Kôen apparaît dans un flash-back de l'armée de Kôha. Quand il obtint son Djinn, Leraje, Kôen était avec lui dans le donjon et aurait dû être choisi par elle à ce moment-là si elle ne le considérerait pas comme étant un tricheur pour avoir déjà 3 Djinn.

Kouen's Household.png

Kôen et ses Liges

Avant même qu'Ali Baba Saluja n'exécute son Sort Suprême, un immense guerrier de l'armée de Kôen, Shô En, élimine les Djinn Noirs en leur crachant des flammes. Ensuite, Kôen et ses trois Liges, Seïshû Li, Kin Gaku et Kokuton Shû apparaissent volant sur un tapis. L'armée de Kôha, étonnée, le réclame. Son frère est plutôt honteux puisqu'il avait dérangé une si importante personne qu'est son frère et Roi. Kôen étudie la situation et, quand il voit Kôha épuisé, dit à ses soldats que si les ennemis sont trop puissants pour les autres, ils iront s'occuper d'eux eux-mêmes.

Alors que ses Liges partent se battre contre les Djinn Noirs, Kôen part là où repose Kôha, blessé, et guérit son bras fracturé avec le pouvoir de l'un de ses Djinn, Phenèx. Il commence ensuite à donner des ordres à l'avant-garde. Il lui demande de faire reculer la ligne de son armée, de réunir tous les blessés dans un seul endroit et ordonne à Meïhô Kan d'émerger l'avant-garde avec la première armée d'occupation dans les montagnes sous son commandement. C'est alors qu'il remarque la présence d'Ali Baba et d'Aladdin et arrête avec un signe les soldats qui les encerclent.

Alibaba confronting Kouen.png

Ali Baba confrontant Kôen

Après qu'Ali Baba se présente en tant qu'ancien 3e Prince de Balbadd, Kôen le regarde gravement. Ali Baba proclame alors qu'il est venu au champs de bataille afin de sauver la vie de Kôha. Kôen demande ensuite pourquoi le regarde-t-il de haut alors qu'il a perdu son pays, ce qui attriste gravement Ali Baba. Il tape ensuite son épaule et le remercie d'avoir fait du bon travail en sauvant Kôha et passe à travers lui.

Surprised Kouen.png

Kôen surpris

Quand le ciel de l'Ouest devient noir, Aladdin commence à s'inquiéter et supplie à Kôen de replier ses troupes ou ils mourront, qu'ils soient de Kô ou bien de Reim, l'appelant "vieil homme", ce qui choque tout le monde. Seïshû conseille à Kôen de ne pas s’embêter avec les absurdités sortant de la bouche d'un petit magicien crasseux. Quand Aladdin se rend compte que ce qu'il dit ne fait mouche chez l'autre partie, il dit que si Kôen ne le croit pas, il le fera comprendre directement avec ses Djinn. Immédiatement, Agarès, Astaroth et Phenèx apparaissent laissant Kôen surpris. Les trois Djinn dirent "Nous sommes ici afin de vous servir, notre Roi, réincarnation de notre passé Grand Roi".

Kôen explique que les trois convoqués sont ses Djinn et stoppe l'agitation provoquée par les soldats sous le choc. Après qu'Aladdin invoque également Leraje et Amon, Kôen comprit qu'il est le 4e Magi dont Judar parlait. Il écoute avec une expression sévère la requête des Djinn ; fermer le Point Noir ou bien ce monde sera anéanti. Leraje implore les Conquérants de Donjon de ne pas laisser ce monde mourir tout comme le fut Alma Torran. Astaroth la coupe vivement lui rappelant que les humains de ce monde ne doivent pas être au courant de l’existence de cet autre monde.

Ceci retient l'attention de Kôen et quand Amon parle d'Aladdin comment étant la réincarnation de Salomon, il se rue vers lui et lui demande si cet autre monde était celui détruit du Roi Salomon. Il lui ordonne alors de tout lui dire tout de suite et maintenant tout en lui tenant le col.
Kouen grabbing Aladdin.png

Kôen prenant Aladdin

Alors que ses Djinn le regardent, terrifiés, le Magi lui promet de tout lui dire à l'unique condition qu'il retraite ses soldats et l'aide à détruire le Médium.
Kouen's scary face.png

Visage effrayant de Kôen

Kôen acquiesce et appelle alors Kômeï Ren, Hakuryû Ren, Hakuei Ren et Kôgyoku Ren en utilisant la magie. Après cela, il demande à ses soldats s'ils ont fini de soigner les blessés et les informe que des que les gravement blessés seront guéris, lui et Kôha partiront. Son frère lui demande s'il allait croire à une si absurde histoire et Kôen répond que là n'est pas question de croire ou non, ceci est une partie des abysses de l'Histoire qu'il essaie de découvrir et qu'il sera capable de résoudre le mystère du monde avant de l'unifier. Il ajoute qu'il n'y aura alors plus besoin de répéter les mêmes milliers de guerres qui furent passées dans l'autre monde.

Kôen s'adresse à nouveau à Aladdin et lui dit qu'il allait lui prêter la force de tous les utilisateurs d'Écrins Enchantés de l'Empire Kô. En échange de cela, il devrait lui divulguer la vérité de ce monde. Il fait alors le Revêt Mage d'Astaroth et laisse les autres Conquérant de Donjon conduits par Aladdin.

Aladdin est en danger car son sceptre n'est plus utilisable et qu'il ne peut par conséquent utiliser normalement sa magie. Quand Hakuei utilise les pouvoirs de Païmon pour attraper les Djinn Noirs et les jeter là où sont les guerriers de Kô. Cette dernière accompagnée de Kôgyoku, Kômeï et Kôha apparaît avec Kôen au centre et les détruit. Le Prince de Kô s'exclame en disant qu'il obtiendra la vérité du monde de l'autre côté.

Kou warriors.png

Utilisateurs d'Écrins Enchantés de Kô

Les Conquérants de Donjon se battent contre les Djinn Noirs mais commencent à s'épuiser. Kôen continue à les détruire plus facilement qu'Ali Baba, son épée abattant et brûlant tout ce qu'elle touche. Ensuite, une grande quantité de Djinn Noirs fusionne et l'attaque. Il les perce avec son arme ce qui les fait s'exploser entre eux pour que leur Rukh retourne au Médium.

Après cela, il dissipe son Revêt Mage et équipe celui d'Agarès en disant "Perce à travers la terre, Agarès!" avec les pouvoirs de son Djinn créant un trou profond dans la terre ce qui provoque un tremblement terrestre alors que de la lave s'écoule du trou. Il utilise ce magma en fusion pour absorber le Magoï de l'éruption volcanique afin d'utiliser à nouveau Astaroth.

Creating a hole with Agares.png

Kôen en Revêt Mage d'Agarès

Se régénérant en puissance, il recommence à tuer les Djinn Noirs sans hésitation. Ali Baba ne peut croire qu'il voulait vraiment détruire 10.000 Djinn Noirs. Aladdin précise que ce qu'il fait est trop imprudent et qu'il doivent l'arrêter car sinon son corps sera sévèrement endommagé après cela. Kômeï proclame que c'est inutile, que Kôen ne les écoutera pas et qu'il est le genre de personne qui ne se préoccupe pas de blesser sois-même. Ali Baba, avec compréhension et respect, murmure qu'il fait ça afin de sauver le monde mais son frère dément en disant que ce n'est pas ce qu'il voulait dire ce qui surprend Ali Baba qui ne comprend pas.

Kouen vs BD.png

Kôen contre les Djinn Noirs

Kôen commence à crier vers sur les Djinn Noirs, disant qu'ils sont sur son chemin et que quiconque y sera aura affaire à lui, leur questionnant si l'un d'entre eux allait lui dire la vérité, et dit qu'il n'hésitera pas à tous les tuer jusqu'à ce qu'il obtienne enfin tout ce qu'il désire. Aladdin et Ali Baba restent abasourdis en voyant cela tandis que Kôha explique que Kôen pense toujours à son pays mais en privé, c'est une personne avide de connaissance et maintenant, tout ce qu'il l'importe et la conversation qu'il aura avec Aladdin en commentant le fait qu'il soit très énervé à l'heure actuel, ce qui effraie les deux amis.

Kouen shouting angry.png

Kôen énervé criant sur l'ennemi

En effet, toujours en colère, Kôen appelle Ali Baba, l'insultant de "Gamin de Balbadd" et lui ordonne de se ramener tout de suite. Il n'attend absolument sa réaction et l'attrape avec force pour le jeter sur la lave. Hakuei fait alors une explication détaillée, plus polie et plus correcte de ce qu'il voulait réellement dire, même si Aladdin reste perplexe de ce que dit Kôen.

Kôen et Ali Baba invoquent leur Sort Suprême. Astor Inqerad, un dragon qui détruit tous les Djinn Noirs en dehors du mur défensif en un instant. Celui d'Ali Baba s'avance vers le Medium mais seul ce n'est suffisant alors Kôen contribue à donner plus de puissance à l'attaque d'Ali Baba. Il sourit quand il voit une fissure sur le Bolg du Medium. Il l'encourage alors indirectement en lui disant à quel point il est pathétique. Ali Baba lui dit de se taire pendant qu'il active son Sort Suprême, Amol Al-Bador Saïqa.

Alibaba Kouen summoning EM.png

Kôen et Ali Baba invoquant leur Sort Suprême

Son coup ne détruit pas complètement le mur défensif et Kôen se demande comment cela se peut-il. Aladdin s'enquiert auprès de lui lui disant que ses flammes ne se sont pas éteintes alors que son Sort Suprême avait déjà été lancé. Il lui explique donc que les flammes d'Astaroth brûle pour l’éternité jusqu'à ce qu'il leur en donne l'ordre. Il ajoute qu'ils peuvent maintenant le laisser tel qu'il est, les Djinn sortant du mur défensif se feront détruire par le feu à mesure qu'ils y sortiront et qu'un moment, le Magoï du Médium s'épuisera. Ali Baba et Aladdin commente que c'est une effrayante action tandis que Kôen s'élance vers le volcan afin de se restaurer en Magoï. Il presse Ali Baba d'en faire de même.

Mais l'éruption et les Djinn Noirs sont absorbés par le Médium et une immense poupée en sort. Kôen se demande ce qu'est donc que cette maigre et grande poupée en disant que le Médium est devenu bien petit. Il se demande tout de même comment ses flammes ont-elles pu disparaître. Après qu'Aladdin réalise le danger qu'ils encourent, Ali Baba saute sur la poupée en l'attaquant et alors qu'il est repoussé parterre, Kôen commence lui aussi à l'attaquer. Il finit comme Ali Baba et une des mains de la poupée l'attrape violemment. Il parvient à couper le poignet mais il a été extirpé de son Revêt Mage et a été sévèrement endommagé. Sa peau est arrachée sur la plupart de son corps.

Kouen injured by the doll.png

Kôen blessé par la poupée

Il se soigne avec Phenèx pendant qu'il regarde les attaques de Kôgyoku qui affecte grandement la poupée. Aladdin alors devine où se trouve son point faible et l'attaque avec Ugo mais elle prend les Rukh contenus dans le sable. Kôen lui ordonne d'arrêter d'agir imprudemment et dit à Kômeï de s'occuper de l'ennemi. Kôha, Kôgyoku et Hakuei invoquent leur Sort Suprême et, grâce à Kômeï, leurs attaques touchent la poupée.

AliEn watching others.png

Ali Baba et Kôen regardant les autres

Kôen est avec Ali baba en train d'observer puis lui dit fièrement à quel point ses petits frères et sœurs sont vaillants et guérit ses blessures avec Phenèx. Ali Baba lui demande ensuite si Hakuryû allait venir. Kôen lui répond qu'il n'en sait rien et ne sait pas non plus si Hakuryû suivait ses ordres ou non. Après cela, il revêt Astaroth et lui dit que ce n'est pas le moment de s’inquiéter pour les autres personnes, qu'ils doivent avancer maintenant. Tous les Conquérants de Donjon avec Aladdin partent attaquer mais la poupée commence à voler les Rukh de la mer et devenir plus grande. Kôen, Aladdin et Ali Baba regardent le Médium mais ne peuvent le stopper. D'un coup, un puissant éclair et Sinbad, Revêtu de son Djinn intégralement, apparaissent. Quand Ali Baba et Aladdin l'acclame par son nom, Kôen le fixe et dit que c'est Sinbad qui ramena cette armée ici.

Quand les alliés de Sinbad montrent leur Écrins Enchantés, Kôen explique que ce sont les Utilisateurs d'Écrins Enchantés de l'Alliance des Sept Mers. Il récupère tout son Magoï grâce à Shéhérazade et emploie sont Sort Suprême avec les Conquérants de Donjon tous réunis sur le champs de bataille. Il regarde alors le Médium tomber en morceaux. Il garde son Revêt Mage et reste silencieux. Puis, il s'exclame, visiblement surpris quand Aladdin utilise la Sagesse de Salomon alors que le Médium commence à hésiter. Après ce succès, il assiste à la destruction du Médium.

Kôen garde son Revêt Mage Intégral quand lui et sa famille se retrouve encerclés par l'Alliance des Sept Mers. Aladdin leur demande s'arrêter en disant que Kôen a promis de se replier. Mais il dénie en expliquant que leur objectif original était Magnoshtadt et qu'il avait employé les Utilisateurs d'Écrins Enchantés de Kô uniquement contre Reim et qu'à cause de ce qui s'était passé, leur adversaire qu'ils devaient combattre à changer.

Kouen taking Aladdin with him.png

Kôen prenant avec lui Aladdin

Après que Sinbad annonce que son alliance et Reim se sont alliées, il déclare sont intention de restaurer Magnoshtadt. Kôen dit alors qu'il prendra avec lui Aladdin, ce qui surprend une fois de plus tout le monde. Avant même que ce dernier ne proteste, il lui rappelle se qu'ils avaient promis ensemble avec un petit sourire narquois qui effraie Aladdin. Kôen ajoute que si Sinbad voulait juste gagner en territoire et influence, il l'aurait juste tuer ici et maintenant mais il paraîtrait qu'il n'est pas ce genre d'homme.


Second Arc de BalbaddModifier

Kôen est vu dans un flash-back d'Aladdin quant lui, sa famille et ses alliés quittent Magnoshtadt survolant le ciel sur un tapis volant, un des Outils Magiques de l'Empire Kô.

Ali Baba arrive à Balbadd après avoir reçu une invitation de la part du premier prince impérial de l'Empire Kô car celui-ci désire qu'il l'escorte au sommet qui aura bientôt lieu. En entrant de le palais, il trouve Kôen assis sur un trône, vêtu d'habits impériaux et entourés de ses Liges ainsi que les fonctionnaires et responsables de Kô. Ces derniers essayent de pousser Ali Baba dans une mauvaise situation, l'obligeant à s'incliner en face de Kôen. Après être sorti victorieux d'un combat par la parole et laissant les habitants de Kô sans voix, Kôen rit. Il se débarrasse de ses habits officiels en montrant ses vêtements habituels et se dirige vers Ali Baba. Il remarque qu'Aladdin n'est pas avec lui et demande à Ali Baba ce qu'il désire.

Kouen Koumei scene.png

Kôen et Kômeï

Kôen ordonne ensuite à tous les occupants de la salle de partir immédiatement et lui et Ali Baba restent face à face pendant que personne ne prenait la parole. À la fin, Kôen s'exclame en disant que ça devenait ennuyant et oblige à Ali Baba de dire quelque chose. Après avoir réfléchi sur le fait qu'il est un tyran, il demande si c'est vraiment normal qu'une personne telle que lui discute seule avec quelqu'un ayant une aussi basse naissance, ce qui énerve Kôen alors que celui-ci lui ordonne d'arrêter de lui poser de telles questions idiotes. Ali Baba maintenant confus, il explique qu'il y a à peine 10 ans, il était dans une position très différente de celle-ci due à la mort de l'Empereur et que par conséquent, les différences dues à la ascendance n'existe pas dans ce monde. Ali Baba s'enrage en lui criant que si c'était ainsi, pourquoi a-t-il demandé à Balbadd de lui montrer du respect. Il mentionne aussi son ancienne promesse de faire de Balbadd une république autonome mais que ce n'est pas le cas et ce, de très loin. Il veut aussi savoir pourquoi est-ce qu'il a tout à coup décidé de faire une chose aussi irraisonnable que d'envahir d'autres pays mais Kôen s'énerve rapidement de ses questions allant toujours dans le côté explicatif des choses. Il s'enquiert ensuite en lui demandant s'il n'y a pas, pour lui, quelque chose de bien plus important que de se soucier si tout le monde comprend absolument tout sur tout. Comprenant qu'il l'avait laissé de marbre, il le quitte pour qu'il puisse parler avec Kômeï, son jeune frère. ce dernier le salue mais s'endort immédiatement alors qu'il se tient debout. Kôen le frappe sur son dos et lui ordonne de tenir compagnie à Ali Baba. Kômeï lui répond que s'est impossible puisqu'il venait de déboîter son épaule mais Kôen lui répond ordonne vivement d'arrêter de mentir. Après cela, il quitte la pièce.


Arc d'Alma TorranModifier

Arc de l'Empire Kô Modifier

Arc FinalModifier

Capacité Modifier

Kouen est le général le plus fort de l'Empire Kô. Il est la seule personne en dehors de Sinbad et Hakuryuu Ren, à avoir capturer plus d'un donjon, il a capturé trois donjons.

Intelligence Avancé Modifier

Kôen est assez intelligent pour savoir lire et parler la langue Torran.

Capacité physique Modifier

Kôen maitrisé l'art de l'épée à seulement neuf ans et semble être un épéiste très habile.

Écrin Enchanté Modifier

Kôen maîtrise parfaitement ses trois Djinns et est en mesure d'utiliser l'équipement Djinn pour Agares et Astaroth. Les équipement Djinns de Kôen ont d'excellentes capacités offensives et de restauration. Les écrins enchantés de Kôen sont une épée, un ornement de garde sur son épée et une Spallière. Les membres du ménage de Kôen connus sont Shou En, Seishuu Ri, Kin Gaku et Kokuton Shuu.

Agares est un Djinn de gravité que Kôen a obtenu quand il a conquis le 2ème Dongon. Agares est le Djinn de la Fortitude et de la Création. Ce Djinn habite dans la Spallière sur le bras droit de Kôen. Kôen peut manipuler la Terre avec ce Djinn.

Djinn équip:  Dans cet équipement, les cheveux de Kouen devienne sauvage et ressemble à ceux d'un lion, comme ceux de son Djinn et il semble enfantin. Il a un lourd collier autour de son cou et son bras devient écailleux et se transforme en griffes avec le cercle Djinn sur le dos de ses mains. Il lui pousse aussi une queue. Un tatouage sombre autour de son oeil droit apparaît et il porte également une ceinture. Il a une puissance destructrice, comme quandil a tiré un faisceau de lumière de ses mains qui était assez puissant pour percer l'autre côté de la surface de la terre et stimuler une coulée de lave.

Astaroth est un Djinn de feu que Kôen obtient après avoir conquis le 29 Dongon. Astaroth est le Djinn de la Terreur et lea méditation. Il demeure dans l'épée de Kôen. Ce Djinn est celui que Kôen utilise le plus souvent.

Équip. arme Djinn: Lorsque son arme est équipée tout ce qu'il touche subit des brûlures et est soufflé loin. Il peut également créer une explosion massive de feu en concentrant la masse de feu à la pointe de son épée.

Djinn équip: Dans cet équipement, les cheveux de Kouen devient plus long et ressemblant à des serpents, comme ceux de son Djinn. Il a un lourd collier autour de son cou et des décorations sur ses avant-bras. Un tatouage noir sur le ventre apparaît et il porte également une ceinture. Une armure de serpent recouvre la surface de son corps. Quand il équipé sous cette forme, il appelle un dragon serpent blanc similaire à sa magie extrême autour de son corps. La peau écailleuse est difficile et parfois utile pour la défense.

  • Astor Inqerad (vol du dragon blanc du purgatoire): Cette magie Extreme crée un dragon fait de flammes blanches qui lorsque appelé incinère tout sur son chemin. Les flammes de la Magie Extreme d'Astaroth brûle pour l'éternité, sauf si Kôen leur ordonne de disparaître.
    • Phenèx, Astaroth et Agarès
    • Agarès
    • Astaroth
    • Phenèx

Phenex est un Djinn de guérison que Kôen a obtenu quand il a conquis le 37e Dongon. Ceux Djinn habite dans l'ornement de garde sur l'épée de Kôen. Phenex a la capacité de guérir en convoquant un phénix de couleur rose de son écrin enchanté, comme le montre le moment ou Kôen utilisé son pouvoir pour traiter le bras cassé de Kôha, les blessures d'Alibaba et ses propres blessur. Phenex est également capable de transférer des membres et des organes d'une personne à une autre. Kouen utilisé cette capacité pour transférer ses membres à Hakuryuu pour semplacer ses jambes et son bras manquants.

Stats Modifier

Quantité de Magoi
5/5
Agilité au Combat
5 /5
Force Physique
4/5
Technique
4/5
Aptitude au commandement
5/5
Sagesse
4/5


Bataille/CombatModifier

  • Aladdin, Alibaba, Kouen, Koumei, Kouha, Kougyoku et Hakuei Vs Le Médium - Défaite
  • Aladdin, Alibaba, Morgiana, Fréres Ren, Hakuei, Kougyoku, Muu, Ignatius, Sinbad, Yamraiha, Drakon et Mira, Armakan, Darius, Rametoto & les Liges vs Le Medium - Victoire

Relation Modifier

Gyokuen Ren Modifier

Gyokuen est la belle-mère de Kouen, il n'a pas coopérer avec Gyokuen pour son plan d'unification du monde et il ne coopéra sans toute jamais avec elle pour c'est objectif. Au cours de l'enterrement de son père , Gyokuen avança vers lui et le serra dans ses bras , lui demandant s'il continuera à la soutenir et qu'il est son fils préfèrer. Kouen là simplement descendu de lui et là mise de côté avant de payer ses derniers hommages à son père défunt.

Hakuryuu Ren Modifier

Hakuryuu est le jeune demi- frère ainsi que le cousin qui ne suit pas ces attente. Tout en sachant que Hakuryuu veut reprendre l'Empire Kou, Kouen le regarde et le laisse faire ce qu'il veut. Il trouve la récente attitude rebelle de Hakuryuu intéressante. Il admet aussi se sentir désoler pour se que sa famille lui a fait. Après la guerre civil et l'emprisonnement de Kouen, Hakuryuu et Kouen on un entretient ensemble dans sa cellule. Hakuryuu demande à Kouen pourquoi il n'a rien fait quand Gyokuen a tuer l'Empereur Hakutoku et les deux princes aîné, Kouen répondit que c'était pour protéger l'Empire et qu'il n'avait pas le pouvoir de tuer Gyokuen. Kouen lui répondit aussi qu'il y avait des choses plus importante que sa venge personnel comme effacer la guerre dans le monde. Puis Kouen admit à Hakuryuu qu'il ne voulait pas devenir Empereur, choquant Hakuryuu. En dépit d'avoir une relation plutôt tendu avec Hakuryuu, Kouen prend soin de lui et va jusqu'à lui donner trois de ses membres pour remplacer ceux qu'il a perdu. Lorsque Kouen a apprit que Hakuryuu avait "tuer" Gyokuen, il a déclarer qu'il l'envi ait et qu'il avait toujours penser qu'il serait celui qui la turerait à sa place. Kouen a aussi avoué avoir beaucoup regretter la mort de Hakuyuu. Après la soit-disant exécution de Kouen, Kouen est rester vivant par la grâce de Hakuryuu et vi avec ses frères Koumei et Kouha sur l'île de Samon.

Hakuyuu et Hakuren Modifier

Relation Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard